Contenu principal

Message d'alerte

La cour_supreme_des_Etats_unisDans une société américaine ou la haine et la discrimination de l'autre reste un véritable problème de société, la plus haute juridiction des États-Unis la Cour suprême, vient de donné raison à un condamné à mort dont le retard intellectuel avait été reconnu par la justice fédérale, mais pas par celle de Louisiane (sud) qui n'avait pas reconnu son handicap mental. En effet la haute juridiction du pays qui avait statué à deux reprises, confirmant qu'un handicapé mental ne peut pas être exécuté, elle avait cependant laissé aux États fédérés eux-mêmes la responsabilité de définir ce handicap.

Memorial Americain pour les blesses de guerreEn guerre depuis plusieurs années à la fois contre le terrorisme, mais aussi notamment en Irak, en Afghanistan avec plus de 19 000 en 13 ans de conflit, a décidé d’honorer ces milliers de soldats revenus du front parfois totalement oublié voir abandonné a leurs propres sorts. Un mémorial inauguré le 5 octobre dernier, par le Président américain, Barack OBAMA, consacrant ces soldats aux les blessures, visibles et invisibles. Un processus qui aura prit beaucoup de temps pour sa reconnaissance, plus de 16 ans.

Henry Lee McCollum prisonnier americainCondamnés en 1983 pour le viol et le meurtre d'une fillette de 11 ans, deux demi-frères, déficients mentaux Henry Lee Mc COLLUM et Léon BROWN, viennent d’être libérés par la justice américaine, après des expertises ADN sur un mégot de cigarette, qui ont mis en cause un riverain. Une chance que n’a pas eu en 2012, Warren HILL, 52 ans, un Noir américain exécuté en Géorgie, en ceux en dépit d'un diagnostic évoquant un retard mental. Une situation qui perdure dans un pays qui prétend défendre les droits de l’homme, mais pour lequel la conception de celle-ci laisse perplexe !!!

Centres de readaptation en deficience physiqueL'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) profite de la Semaine québécoise des personnes handicapées (SQPH) pour souligner la qualité du travail et la contribution exceptionnelle des intervenants œuvrant dans les centres de réadaptation en déficience physique (CRDP) rendant possible l'autonomie des usagers desservis.

La SQPH, sous le thème Ensemble, bâtissons une société plus inclusive, nous invite à contribuer chacun à notre façon à ce que les personnes qui sont parmi les plus vulnérables de la société aient une pleine participation.. »

La SQPH, sous le thème Ensemble, bâtissons une société plus inclusive, nous invite à contribuer chacun à notre façon à ce que les personnes qui sont parmi les plus vulnérables de la société aient une pleine participation sociale.

Les CRDP jouent un rôle essentiel dans l'atteinte de cet objectif : « Annuellement, ce sont près de 77 000 personnes qui vivent avec des incapacités physiques découlant d'une déficience auditive, du langage, moteur ou visuel, qui bénéficient des services spécialisés des CRDP leur permettant d'améliorer leur autonomie fonctionnelle et d'être des citoyens engagés dans leur communauté » a déclaré monsieur Luc M. Malo, président de l'Association.

Grâce aux services spécialisés et surspécialisés de réadaptation, ces personnes peuvent par exemple aller à l'école, travailler, faire leurs emplettes, etc. « Ces services représentent une véritable valeur ajoutée dans le réseau et un réel investissement pour la société», a indiqué Anne Lauzon, directrice générale de l'Association.

L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec regroupe les 21 établissements qui offrent des services spécialisés et surspécialisés de réadaptation. Quelque 6 800 professionnels y travaillent en équipes multidisciplinaires afin d'aider les personnes handicapées à retrouver une autonomie et une qualité de vie optimale.

Denis VADEBONCOEUR
Correspondant France Handicap Info

Sara Hendren, concepteur du nouveau symbole de stationnement accessible, et Brian Glenney, un artiste de graffiti réformée et professeur de philosophie, peinture en aérosol le premier espace de stationnement avec le nouveau symbole dans le Triangle Inc. stationnement sur le 10 août de ©Clarissa SosinFabriqué par Sara HENDREN étudiant en design, avec l'accord et le soutien du Maire de la ville Gary CHRISTENSON, qui souhaite que ce nouveau logo puisse devenir la référence mondiale...Un nouveau qui selon son créateur comporte une personne de bâton de couleur orange vif se pencher activement vers l'avant sur une roue en mouvement. Un logo qui s'il est effectivement modernisait reste néanmoins toujours très caricaturale. Une situation qui se retrouve dans nombreux pays.

Siege de Lighthouse International qui est une organisation caritative Américaine, dont le siège ici est basée à New York City, consacré à la réhabilitation de la vision et de plaidoyer pour les aveugles. La Fondation CEA a fait connaître son soutien officiel à Lighthouse International avec une subvention pour soutenir sa ressource patient et centre de communications. Ce centre aide des milliers de personnes ayant une déficience visuelle chaque année à New York et en ligne à travers le pays afin de maximiser leur utilisation de la technologie. Une fondation créé avec pour mission de relier les personnes âgées et les personnes handicapées avec des technologies pour améliorer leur vie.

Livre blanc autonomie Quebec ministre Deuxième endroit au monde ou la population vieillit le plus rapidement le Québec pose face a cette réalité, un défi extraordinaire à cette province du Canada, tant sur le plan social qu’économique.

Les aînés vivent désormais plus longtemps et souhaitent pouvoir vieillir à domicile et recevoir des services adaptés à leurs besoins là où ils ont fait le choix de vivre, tout comme pour les personnes en situation de handicap.

Un nombre croissant de Québécoises et de Québécois vivront une perte d’autonomie au cours des années à venir. Afin d’adapter notre système de santé au vieillissement de la population, le gouvernement du Québec vient de proposé la création d’une assurance autonomie soulignant pour le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean HEBERT la nécessité de constituer une caisse autonomie pour en assurer le fonctionnement.

Le ministre qui vient a ce titre d’éditer un Livre blanc sur la création d’une assurance autonomie. Il vise à faire connaître la proposition afin que tous les acteurs disposent d’une lecture commune des enjeux et que chacun soit partie prenante aux décisions qui s’imposent. « À court terme, nous devons améliorer l’accès aux soins et aux services de longue durée pour les personnes qui vivent avec des incapacités.

À long terme et dans une perspective intergénérationnelle, il nous faut déterminer comment se profilera le partage des responsabilités dans une société présentant un vieillissement démographique accéléré », explique-t-il

C’est dans cet esprit que ce dernier souhaite présenter ce projet d’assurance autonomie pour le Québec. L’objectif ultime et ambitieux sera selon le Gouvernement explique le communiqué, « de permettre à chacun d’exercer ses choix en dépit de la maladie et des incapacités, et de recevoir les services qui contribuent à la préservation de son autonomie. Par cette démarche, nous ne souhaitons rien de moins que l’autonomie pour tous ».

La Rédaction