Contenu principal

Message d'alerte

Marine Le PEN lors de son deplacement presidentielles de Lyon avec les membres du Comite strategiqueAprès Jean-Luc MELANCHON et Emmanuel MACRON et quelques autres candidats c’est maintenant au tour de Marine Le Pen qui sur blog de campagne a présenté quelques points de ce quel appel une « une grande politique nationale en faveur de nos compatriotes en situation de handicap ». Mesure phare celui-ci, rehausser AAH dont le montant de 808,46 par mois, en l’absence de tout autre revenu. Marine Le PEN annonçant son engagement et « d’augmenter celui-ci à 200 € pour atteindre au moins le seuil de pauvreté et en désindexant son montant des revenus du conjoint ».

Election presidentielle 2017 liste des parrainages obtenue par les candidatsPour la troisième fois le Conseil constitutionnel et comme il va le faire jusqu’à la clôture officielle des dépôts des parrainages fixés au 17 mars 2017, vient de publier la nouvelle mise a jours du nombre obtenu pour chacun d’entre eux. Après François Fillon la semaine dernière, quatre sur les 37 inscrits, ont passé le seuil requis des 500 parrainages, signale le site du Conseil constitutionnel, ce mercredi. Il s’agit d’Emmanuel MACRON, Benoît HAMON, Nicolas DUPONT-AIGNAN et Nathalie ARTHAUD

Les deserts medicaux un fleau qui principalement le territoie rurale avec des personnes fortement agees ou en perte d autonomieSi les Français ont un droit d’accès a la santé ce droit malheureusement devenir de plus en plus inégale sur le territoire et notamment entre les territoires ruraux et ceux urbains. Pourtant 76 % des Français seraient favorables à ce des mesures de régulation des médecins à lutter contre les déserts médicaux (1) . Le CISS qui dans un communiqué affirme regretter le manque de mobilisation et la prise de conscience des candidats, sur ces questions. Une question pourtant essentielle et qui certainement aborder demain a la Mutualité Française dans l’audition des candidats sur la Santé...

Quelque un des candidats pour l election presidentielle de 2017Alors qu’a lieu aujourd’hui la journée internationale des maladies rares qui concerne près de 4 % de la population soit 3 millions de français. Un collectif associatif représentant la Plate-forme maladies rares précisent dans un communiqué qu'ils « demandent à tous les candidats à la présidence de la République de s'engager clairement pour que les personnes atteintes de maladies rares puissent, dès 2017, bénéficier d'un Plan maladies rares ambitieuse et financée à la hauteur des enjeux ». Un 3e plan afin de remplacer celui qui pris fin en 2014 et n’a pas été renouvelé malgré les promesses de la ministre de la Santé, Marisol TOURAINE.

Visite de l etablissement a Cebere dans les Pyrenees OrientalesEn visite aujourd’hui dans les nouveaux locaux de la Maison d’accueil spécialisée (MAS) et la nouvelle unité de 15 places pour personnes handicapées vieillissantes du Centre de réadaptation et de rééducation fonctionnelle Bouffard-Vercelli de Cerbère (66). Ségolène NEUVILLE qui a cette occasion à apporter son soutien à l’Union sanitaire et sociale de l’Aude et des Pyrénées (USSAP) gestionnaire de ces établissements.

Pause de la premiere pierre par segolene neuville et le secretaire d etat au budget a l ITPE de Val de Briey en Meurthe et MoselleChristian ECKERT, secrétaire d’État chargé du Budget et des Comptes publics et Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion se sont rendus aujourd’hui en Meurthe-et-Moselle à l’occasion de la pose de la première pierre de l’Institut Thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) de Val de Briey. Les secrétaires d’État qui ont exprimé à cette le souhait de respecté l’engagement du gouvernement afin « d’offrir aux personnes en situation de handicap un accompagnement médico-social de qualité ».

Journee de lancement Une reponse accompagnee pour tous le  10 11 2015 au CNSALa ministre des Affaires sociales Marisol TOURAINE et Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’État en charge du handicap ont annoncé dans un communiqué hier que 66 départements avaient accepté de rejoindre en 2017 les 24 déjà en place depuis fin 2015, dans le dispositif "une réponse accompagnée pour tous" et vise à proposer une réponse via un plan d'accompagnement global associant plus étroitement les différents acteurs, publics et privés ainsi que la publication d’un décret. Sa généralisation étant prévue en 2018.