Contenu principal

Message d'alerte

Sophie CLUZEL sur les bancs des ministres a l'Assemblée nationale une place quelle conserve dans ce remanimentAlors que quatre ministres quittent le gouvernement dans le cadre de remaniements, la Secrétaire d’État aux personnes en charge du handicap, se voient maintenus dans ces fonctions. Une situation du plus a obligation pour le chef de l’État pour celle qui vient de la société civile. Mais aussi sachant que celle-ci ne vise nullement un mandat des élections européennes en 2019 ou municipal en 2021. Un ministère pour lequel rien ne risque donc d’évoluer et pour lequel le cap de la politique fixé par Emmanuel MACRON se poursuit….

Le Premier ministre Édouard PHILIPPE et Sophie CLUZEL Secrétaire d'État en charge du handicap lors du premier comité interministériel du handicap le 20 septembre 2017Le cabinet de la Secrétaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL, a fait savoir en fin journée la décision du report du comité interministériel prévu ce 9 octobre en raison « remaniement gouvernementale imminent souhaités par le chef de l’État ». Faut-il voir la possibilité que Mme Sophie CLUZEL actuelle Secrétaire d’État en charge du handicap pourrait être gentiment remerciée. Pas impossible mais peu probable elle fait en effet partie des rares provenant de la société civile. Conséquence néanmoins fâcheuse a l’heure ou le handicap largement déconsidéré et que la promesse du chef de l’État d’en faire « l’une des priorités de son quinquennat » et loin de satisfaire les associations représentatives du handicap.

Édouard PHILIPPE à l'occasion du Comité Interministériel du Handicap le 20 septembre 2017Il y a un peu plus d’un an, le 20 septembre 2017, Édouard PHILIPPE tenait son premier comité interministériel du handicap. Douze mois après, le bilan reste pour le moins surprenant, pour Édouard PHILIPPE, chargé de mener la politique du chef de l’État, dont le handicap devait être « la priorité de son quinquennat ». Les questions risquent donc d’être nombreuse, face aux nombreuses contestations sociales en préparation, l’échec de la rentrée scolaire ou encore le projet de loi Élan…pour tous les ministres concernés par le sujet, qui se réuniront autour du Premier ministre le 9 octobre prochain.

Un soldat syrienDans une déclaration le ministre des affaires étrangère Jean-Yves Le DRIAN, a reconnu que l'hypothèse de crimes de guerre n'était pas exclue à Idlib dans le cadre d’utilisation d’arme chimique. Des armes interdites par une convention internationale et pour lequel Handicap International exprime aussi son inquiétude a la veille de la Pyramide des chaussures fin septembre. Une démarche qui devra se faire devant les Nations Unis et qui devra notamment obtenir l’accord du conseil permanent du conseil de sécurité auquel appartient la Russie qui soutien la Syrie.

Le Président Emmanuel MACRON présentant la stratégie de prévention et à la lutte contre la pauvretéLe président de la République a présenté ce 13 septembre au Musée de l'Homme à Paris sa politique relative à la prévention et à la lutte contre la pauvreté d’un montant de 8.5Mds€ sur quatre ans comptant cinq objectifs. Équivalent ainsi à moins de 1000€ par personne pour les 8.8 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté. Emmanuel MACRON qui dans un discours de près 1 h 30 aura surtout tenté de gommer l’image d’un « président des riches », appelant « toutes les forces de la Nation à se mobiliser ».

Céline POULET âgée de 47 ans et désormais en charge de la délégation interministériel du handicap depuis le 1er septembreActuellement occupé par Étienne PETITMENGIN, le gouvernement a annoncé la nomination a compter de 1er septembre, de Céline POULET âgée de 47 ans, qui occupait jusqu’à présent la fonction de déléguée nationale aux personnes en situation de handicap à la Croix-Rouge Française depuis 2015. Une nomination surprenante alors que bon nombre de personne en situation de handicap par exemple aurait put occuper cette fonction. Céline POULET au poste de secrétaire générale du comité interministériel du handicap (CIH), selon un arrêté publié le 24 août dernier au Journal officiel.

Signature convention Cap vers l'entreprise inclusive 2018 2022 entre trois associations et le gouvernement La Ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, ont signé l’engagement national "Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022" avec l’union nationale des entreprises adaptées (UNEA), l’APF France handicap et l’UNAPEI. Un accord qui met fin a une concertation lancée en a l'automne dernier et qui selon les associations « permet d'aboutir aujourd'hui à un engagement fort en vue de développer l'emploi des personnes en situation de handicap dans les entreprises adaptées ». Un avis que ne partage pas toutes les associations comme l’APAJH qui a refusé de signer cet accord.