Contenu principal

Message d'alerte

Lancement de la reforme sur l'emploi des personnes handicapées avec les organisations syndicats et patronalesAlors que le gouvernement termine actuellement la première phase des concertations sur la redéfinition et la simplification de l’obligation d’emploi dans le secteur public et privé en vue de réformer la politique de l’emploi des personnes handicapées lancer le 15 février dernier. La seconde qui vient de débuter et se terminera fin a elle pour sujet l’offre de service à destination des personnes handicapées et des employeurs, avant le vote de deux lois d’ici à l’été. Un collectif de grands patrons(1) vient de publier une serine de proposition. Des préjugés encore nombreux…

Traducteur en langue des signes de l'entreprise DEAFIPres du 18 mois aprés le vote le 7 ocotbre de la Loi pour une République numérique celle-ci commence prendre effet vie dans les entreprises publiques ou prive ! En effet, cette loi qui rendra obligatoire l’accès aux services clients des entreprises aux personnes sourdes et malentendantes dès octobre 2018, marque une réelle avancée. Après plusieurs entreprises comme la Poste, Free, Le Crédit Mutuel et le CIC ou Allianz, c’est l’Oreal France qui vient choisir DEAFI pour rendre son service client accessible aux personnes sourdes ou malentendantes.

Remise de prix de la Fondation aux équipes d’étudiants issue de lUTC et de lISEP et a celle pôle universitaire Léonard de VinciA l’occasion du Prix étudiant 2018, le jury de la Fondation Sopra Steria-Institut de France, présidée par Xavier DARCOS, Chancelier de l’Institut de France, a récompensé, les projets 6e Sens (Grand Prix du jury) et EasyTalk (Prix coup de coeur), deux projets mettant le numérique au service de l’Homme. Créé en 2004, le Prix étudiant permet à des élèves d’écoles d’ingénieurs et de commerce ainsi qu’à des étudiants d’universités, de concrétiser des projets créateurs de valeur mêlant innovation et solidarité ou protection de l’environnement, à destination de publics vulnérables.

C’est un présidentEmmanuel MACRON en visite dans dans les locaux de la crèche Graffitis à Rouen et son épouse accompagné de la ministre de la Santé Agnès BUZYN et la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées Sophie CLUZEL, qui aura était chaudement accueilli lors de sa visite a l'unité du CHU dédiée au dépistage précoce de Rouen en Seine-Maritime avant une visite dans une crèche et une rencontre avec des parents. Emmanuel MACRON contraint à la discussion avec 150 et 200 manifestants des services de santé ou des services territoriaux criaient : « Résistance » ou « Macron dégonflé, on t'attend »

Originaire de Mossoul Ouest Abdallah souffre dune fracture de la jambe suite à l_explosion dun missilePassé relativement inaperçue cette année à cause de la forte actualité en France sur l’autisme et notamment la présentation du 4e plan. L’ONG Handicap international dont le siège situé a Lyon à célébrer la Journée mondiale de lutte contre les mines ce 4 avril, une importante alors que le nombre de victimes ne cesse de progresser. Une augmentation effrayante du nombre de victimes des armes explosives qui a tué ou bléssés 32 008 civils par ces armes en 2016, et le bilan s’annonce encore plus lourd pour 2017.

Le Chef de l'Etat Emmanuel Macron en déplacement avec son épouse BrigitteL’autisme sera donc au cœur elle aussi de la politique française cette semaine, au lendemain de la journée mondiale de sensibilisation du 2 avril. Le chef de l’État en compagnie de son épouse et des ministres Sophie CLUZEL et Agnès BUZYN sera demain 5 avril en visite à Rouen sur ce thème. Une visite annoncée dans la soirée du 2 avril, tandis que son premier ministre Édouard PHILIPPE dévoilera les contours du 4e plan autisme qualifié plutôt « stratégie », le 6 avril à Matignion.

Normes des habitation collectives pour les personnes a mobilité réduite Présenté demain en conseil des ministres, le projet de loi ÉLAN (Évolution du logement et aménagement numérique), serait-il une bataille de plus gagnée par les lobbies de la construction et du bâtiment contre la mise en œuvre de l’accessibilité prévus dans le cadre des logements neufs ? Le gouvernement va-t-il se mettre à dos des centaines de milliers de personnes à mobilité réduite ? Plus dizaines d’associations1 sont-elles inquiètes et pour preuve celle-ci ont exprimé leurs inquiétudes face à l’ambiguïté de la loi si elle était votée en l’état.