Contenu principal

Message d'alerte

Photo groupe Lauréats Cannes DlN 2018 avec dans la seconde ligne en costume noir le lauréat Lukas DHONT  de Canne d'orTandis que les stars du cinéma réuni sur la croisette auront attribué la palme d’or à Hirokazu KORE-EDA pour son film "Une affaire de famille". Ce 16 mai s’est tenue la première édition des « Cannes dans le noir » sur le bateau de Technikart, un moment de culture, d’émotion et d’échange placé sous le signe de la différence, en plein cœur du festival de Cannes. Un prix de la canne d’or attribuée par un jury présidé Alain Kruger, au réalisateur Lukas Dhont et à l’interprétation exceptionnelle du jeune Victor POLSTER. Lukas DHONT qui aura s’est également vu remettre la Canne du meilleur réalisateur.

Le reste du palmarès a lui été attribuée à Rady GAMAL qui c’est vu décerné la canne du meilleur interprète pour l’humanité de son interprétation dans le film « Yomeddine » de Abu Bakr Shawky. La Canne du meilleur sujet ou du meilleur scénario ayant été elle attribuée ex-aequo aux films « Percujam » d’Alexandre MESSINA et au film « Border » d’Ali ABBASI. Enfin a noté celle d’une mention spéciale attribuée à Samantha MUGATSIA & Sheila MUNYIVA pour leurs rôles les dans le film « Rafiki » de Wanuri KAHIU. Un premier palmarès visant à récompenser les films et les professionnels du cinéma contribuant à la promotion de la diversité et d’une société plus inclusive.

Une cérémonie qui s’est poursuivie par une fête unique mise en place par Ethik Event autour du concept « Dans le Noir ? Otra Vista Social Club », avec silent party dont l’ambiance aura été assuré par les DJ Tom Paris ( End recording, Silent Disco Uk), et Jean Croc ( Radio Nova, Paris), « Bar Silence » animé par des barmens sourds, et « Chill Out » dans le noir absolu encadré par les guides non-voyants de Dans le noir ? Mercure Sophia Antipolis.

La rédaction